17/02/2006

Les 24 recours n'auront servi à rien.

Les voies du RER passeront bien en plein milieu de la cour de l’ancien presbytère de Witterzée à Lillois.Le recours du propriétaire , Jean-Marie de Meeus qui occuppe les lieux depuis 1950, n’aura servi à rien sinon de déplacer le tracé de quelques mètres et à préserver la majeure partie de son bâtiment..L’ancien presbytère , datant du 18ème siècle, figure à l’inventaire du patrimoine monumental , mais cela n’empêchera pas les de Meeus d’être expropriés . Le projet RER est « bétonné » et le propriétaire n’a plus le choix de prendre une autre décision. Pour lui , c’est une fameuse tranche de vie qui s’achève. Il pense que la maison ne sera plus habitable mais souhaite néammoins qu’elle servira un peu comme décors pour la commune ou pour l’environnement général. Pour Monsieur RER , Philippe Matthis , la SNCB ne pouvait pas toucher à l’église Saint-Martin qui est un monument historique du 14ème siècle classé depuis 1949 . La SNCB a essayé de trouver la meilleure solution qui fait en sorte qu’une partie de la cour du presbytère va être démolie au profit de la construction de la voie supplémentaire.

12:33 Écrit par cricri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.